Archives par mot-clé : Assistance médicale à la procréation

Professionnel·le·s de l’AMP en Belgique et en Italie (Hélène Malmanche et Léa Linconstant) – Séance du 19/03/18

Pour sa séance de mars, le groupe EnCoRE s’est réuni autour de travaux en cours d’Hélène Malmanche et de Léa Linconstant sur les professionnel·le·s de l’assistance médicale à la procréation (AMP).

Hélène nous a présenté un article récemment publié sur les pratiques dans une clinique belge pratiquant la gestation pour autrui1. Puis Léa nous a amenées à réfléchir sur un chapitre de sa thèse, en cours d’écriture, sur les rapports entre parent·e·s d’intention et professionnel·le·s de l’AMP en Italie, leurs discours sur l’infertilité et la place des praticien·ne·s dans ces parcours d’accès à la parentalité, concourant ainsi à l’élaboration de statuts de « patient ordinaire » et de « médecin ordinaire ». Continuer la lecture de Professionnel·le·s de l’AMP en Belgique et en Italie (Hélène Malmanche et Léa Linconstant) – Séance du 19/03/18

  1. Malmanche Hélène, 2018, « Les blouses blanches dans la zone grise. L’exemple d’une pratique médicale de gestation pour autrui, entre silence législatif et jurisprudence compréhensive », dans Coté Isabelle, Courduriès Jérôme et Lavoie Kévin (dir.), Perspectives internationales sur la gestation pour autrui : expériences des personnes concernées et contextes d’action, Presses Universitaires du Québec. []

Annonce – « Mon corps m’appartient » (?) L’enjeu du corps et l’apport des sciences sociales au débat bioéthique, Centre Norbert Elias, 17-18/05/18

[MàJ, 14/06/18 : un compte-rendu des journées par Anaïs Martin à retrouver par ici.]

Léa Linconstant, Hélène Malmanche et Anaïs Martin participeront aux journées d’étude « Mon corps m’appartient » (?) L’enjeu du corps et l’apport des sciences sociales au débat bioéthique organisées par Irène Théry, Agnès Martial et Laurence Hérault au Centre Norbert Élias les 17 et 18 mai 2018. La gestation pour autrui, la maternité solo, l’auto-conservation des gamètes, le vécu des personnes conçues par don en Angleterre, les médecins et patients dans le contexte de l’assistance médicale à la procréation en Italie, l’enfantement avec tiers donneur et la propriété/possession/appartenance du corps, les revendications des personnes intersexes, autant de thématiques qui seront l’occasion de réinvestir les apports des sciences sociales sur la question du corps, notamment dans sa dimension relationnelle. Léa, Hélène et Anaïs interviendront sur leur sujet de thèse respectif (voir le programme et les résumés ci-dessous).

NB :  Entrée libre dans la limite des places disponibles. Pour s’inscrire : irene.thery[at]ehess.fr. Continuer la lecture de Annonce – « Mon corps m’appartient » (?) L’enjeu du corps et l’apport des sciences sociales au débat bioéthique, Centre Norbert Elias, 17-18/05/18

Manon Vialle, « Infertilité ‘normale’ vs infertilité ‘pathologique’  » – Séance du 04/12/17

Les membres du groupe EnCoRe se sont réunies pour la première fois le 4 décembre 2017. La séance a été dédiée à la soutenance blanche de Manon Vialle pour sa thèse de doctorat en sociologie intitulée  Infertilité « normale » vs infertilité « pathologique » : une opposition en question. Normes et pratiques françaises de l’AMP face à l’infertilité féminine liée à l’âge. Continuer la lecture de Manon Vialle, « Infertilité ‘normale’ vs infertilité ‘pathologique’  » – Séance du 04/12/17