Archives de catégorie : Compte-Rendu

Compte-rendu de la séance du 31 Août 2018. C. Busby

Pour sa reprise d’activité après l’été et suite à la lecture de l’ouvrage de J. Carsten After Kinship1, le groupe EnCoRe s’était attaqué à l’article de Cecilia Busby, « Permeable and Partible Persons : A Comparative Analysis of Gender and Body in South India and Melanesia »2.

Continuer la lecture de Compte-rendu de la séance du 31 Août 2018. C. Busby

Professionnel·le·s de l’AMP en Belgique et en Italie (Hélène Malmanche et Léa Linconstant) – Séance du 19/03/18

Pour sa séance de mars, le groupe EnCoRE s’est réuni autour de travaux en cours d’Hélène Malmanche et de Léa Linconstant sur les professionnel·le·s de l’assistance médicale à la procréation (AMP).

Hélène nous a présenté un article récemment publié sur les pratiques dans une clinique belge pratiquant la gestation pour autrui1. Puis Léa nous a amenées à réfléchir sur un chapitre de sa thèse, en cours d’écriture, sur les rapports entre parent·e·s d’intention et professionnel·le·s de l’AMP en Italie, leurs discours sur l’infertilité et la place des praticien·ne·s dans ces parcours d’accès à la parentalité, concourant ainsi à l’élaboration de statuts de “patient ordinaire” et de “médecin ordinaire”. Continuer la lecture de Professionnel·le·s de l’AMP en Belgique et en Italie (Hélène Malmanche et Léa Linconstant) – Séance du 19/03/18

  1. Malmanche Hélène, 2018, “Les blouses blanches dans la zone grise. L’exemple d’une pratique médicale de gestation pour autrui, entre silence législatif et jurisprudence compréhensive”, dans Coté Isabelle, Courduriès Jérôme et Lavoie Kévin (dir.), Perspectives internationales sur la gestation pour autrui : expériences des personnes concernées et contextes d’action, Presses Universitaires du Québec. []

“What is a relationship?” – Compte-rendu de la séance du 19/02/2018

Le groupe EnCoRe s’est réuni ce lundi 19 février 2018 pour discuter collectivement de l’article de Daniel Miller, intitulé « What is a relationship ? Is kinship negotiated Experience ? » publié dans la revue Ethnos en 2007. Cet article a été proposé suite à la discussion de celui de Marilyn Strathern publié dans la revue L’Homme en 2015, « Kinship as a relation ».

Daniel Miller est anthropologue au University College of London. Ses recherches portent principalement sur la culture matérielle et notamment nos relations avec les choses, ce qu’elles disent de nos relations sociales, et les conséquences de la consommation.  Continuer la lecture de “What is a relationship?” – Compte-rendu de la séance du 19/02/2018

“Kinship as a relation” ou la promesse d’une réunion mouvementée – séance du 15/01/2018

     Pour notre réunion mensuelle du mois de janvier 2018, le groupe avait décidé de s’atteler, pour son premier exercice de lecture critique commune, à l’une des figures contemporaines emblématiques de l’anthropologie de la parenté : Marilyn Strathern. Anaïs avait suggéré le texte « Kinship as a relation », paru en 2014 dans le numéro 210 de la revue L’Homme. Le défi qu’elle nous lançait était de taille, à la mesure de l’enthousiasme et de l’énergie que notre tout jeune groupe EnCoRe souhaite déployer dans ses activités de recherche.

     Le processus de lecture que le groupe se proposait de mettre en place pour chaque texte était alors le suivant : une lecture critique individuelle de l’écrit par chaque membre, suivi d’une mise en commun sous forme de tour de table lors de la réunion. Conséquence directe du processus de lecture par des personnes différentes, ou particularité liée à ce texte de Marilyn Strathern, la restitution collective fut édifiante : pour chacune, notre attention avait été retenue par des points différents, ouvrant à chaque nouvelle intervention un éclairage complémentaire, qu’individuellement nous n’aurions probablement pas noté. Face à ce constat de la multiplicité des idées retenues par les unes et par les autres, il fut donc décidé de procéder à une restitution écrite des réflexions du groupe. La première mission devait consister en un « simple » résumé du texte, qui serait ensuite complété par des billets rédigés indépendamment les uns des autres, sur des points précis que l’on souhaitait développer. Nous vous proposons donc ici ce premier résumé servant de point de départ à notre réflexion.

Continuer la lecture de “Kinship as a relation” ou la promesse d’une réunion mouvementée – séance du 15/01/2018