Panel 161 EASA, 22 juillet 2020

 

 

Notre panel 161 « Rethinking margins through personhood » pour l’EASA 2020 aura lieu le 22 juillet 2020, de 12h à 17h (heure française). 

Vous pouvez retrouver l’ensemble de la programmation ci-dessous. Pour accéder au panel, vous devez être inscrit.es au préalable. Pour plus d’informations, cliquer ici.

Nous aurons la chance d’entendre 6 présentations autour de la notion de personne, la parenté et leurs marges.

De très beaux échanges en perspective !

 

Programme : 

Ontological instability as a dimension of child’s bodiliness and personhood – view from an anthropology of rare metabolic diseases in Poland and Sweden 

Filip Rogalski (Polish Academy of Sciences)

« This is just an ‘island of consciousness' ». Constituting personhood in patients with unresponsive wakefulness syndrome  

Hanne Bess Boelsbjerg (Interacting Minds Centre)
Lise Marie Andersen 
Mette Terp Høybye (Aarhus University)

« You’re half of that person genetically »: searching for origins in the experience of sperm donor conceived adults (UK, France)  

Anaïs Martin (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales)

Fetal personhood messaging and rhetorical strategies used by supporters of « heartbeat » bans in the Southern United States  

Subasri Narasimhan (Emory University)
Dabney Evans (Emory University)

Post-cancer reproductive autonomy as « self-reconstruction » threshold in question  

Manon Vialle (Centre Norbert Elias)

Shifted focus from « We » to « I »: how the Avatime youth strive to be happy instead of being good enough (Ghana).  

Alina Lapushkina (Institute for African Studies)

 

 

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search