Manon Vialle, “Infertilité ‘normale’ vs infertilité ‘pathologique’ ” – Séance du 04/12/17

Les membres du groupe EnCoRe se sont réunies pour la première fois le 4 décembre 2017. La séance a été dédiée à la soutenance blanche de Manon Vialle pour sa thèse de doctorat en sociologie intitulée  Infertilité “normale” vs infertilité “pathologique” : une opposition en question. Normes et pratiques françaises de l’AMP face à l’infertilité féminine liée à l’âge. Continuer la lecture de Manon Vialle, “Infertilité ‘normale’ vs infertilité ‘pathologique’ ” – Séance du 04/12/17

Work in progress !

Le groupe de recherche EnCoRe en est à ses premières semaines de vie, s’organise petit à petit, prend forme et pourra bientôt commencer à diffuser ses propres billets. Différentes sections sont envisagées dans ce carnet, correspondant aux activités que le groupe souhaite développer :

  • des lectures communes de textes d’auteurs majeurs tels que Strathern, Douglas, Mauss, Dumont, Descombes… ;
  • des réflexions générales développées autour des questions socio-anthropologiques soulevées notamment par les processus d’engendrement, le corps et la parenté ;
  • des retours d’expérience de jeunes chercheuses, notre rapport au terrain et les questionnements qu’il fait naître.

EnCoRe un peu de patience pour les premiers contenus ! 🙂

Bienvenu·e·s

Bienvenu·e·s sur le carnet du groupe EnCoRe : Engendrement, Corps, Relations.

Composé de chercheures françaises en sociologie et en anthropologie travaillant sur des domaines ayant trait au corps, à la parenté, à l’engendrement et au genre, l’objectif de ce groupe de recherche est la mise en commun des connaissances autour de l’approche relationnelle.

Cette dernière, notamment développée par les anthropologues maussien·ne·s, souligne la dimension relationnelle des sociétés humaines. Elle met en avant le caractère institué de ces relations qui s’inscrivent dans le temps et qui se réfèrent à des valeurs et significations communes.

Le groupe d’étude engagera une réflexion sur les auteur·e·s utilisant cette approche, en s’attachant plus particulièrement à faire dialoguer les littératures anglo-saxonne et francophone, et il s’intéressera à l’articulation entre les apports théoriques de ces dernières et les travaux menés par ses membres.

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

Engendrement, corps, relations : Groupe d'étude autour de l'approche relationnelle du corps et de l'engendrement